Il était une fois

from by OBSCURANTINE

/

lyrics

________________________________________________________


Il était une fois
Un roi
Qui dans sa robe de soie
Observait les tracteurs de fer
Se renverser en arrière
Il avait le choix
Le roi
De ne pas regarder ça
De son toit
Où en tous cas pas de si bon matin
Puisqu’il ne travaillait pas
Il gouvernait
Mais ce roi blanc
D’antan jadis etc.
S’obstinait à ne pas manquer le début du spectacle
En tout cas pas
Et ce en aucun cas
Le premier tracteur qui tomberait à la renverse
Là bas loin dans les champs
Aux limites de son petit royaume
Les crans des pneus au branle bas de combat
À l’aube sans qu’il ne les voient
Il ne supportait pas
Le roi
En aucun cas
Louper le premier faux pas
Ah ça
Quand ça se produisait
Ca le mettait dans une colère royale
Qui vidait les salles de bals
Un tsunami dans le canal
Ah ça
Quand il est tout rouge votre roi blanc
Vous cherchez pas à faire les finauds
Vous ne rendez pas hommage à son cul
Ni a son bidet ni a son PQ
Vous filez droit dans vos terres
Fermant les verrous derrière vous
Trop peur
Pire encore était la situation des paysans du roi
Le malheureux qui était le plus à plaindre
Était celui qui avait démarrer et renverser son tracteur le premier
Ah malheureux
Voilà ce que te coûte ton inconscience
Tu vas rôtir à feu doux
Puis à feu fort
Puis à l’étuvée
Puis on te farcira les oreilles
Avant de te repasser à la broche
Et tu finiras sous cloche
Pour le juge d’instruction
Qui s’intéressera à toi
En vue de ton procès contradictoire
Ah pauvre malheureux
Que le roi te rattrape
Et tu seras le roi des médias
Le gredin qu’on voudrait pas croiser
Grillé et brûlant comme le diable
Quel traitement
Le roi confisquera ton tracteur
Qu’il installera de ses mains au sommet
De sa tour de tracteurs
Si la tour de tracteurs dépasse celle du donjon
En hauteur pas en largeur
Ni en volume
Ni en masse atomique
Le roi abdique
Et part garder des biquettes
Au pays des bergers
Notre roi déteste voir croître la tour
Mais il n’y peux rien il a signé
Quand la tour est plus haute
Il part
Et sans forcement laisser l’adresse
Ni le numéro de téléphone portable
Du mouton qui va l’héberger
C’est pourquoi le roi
Touche du bois
Pour pas
Surtout pas
Jamais de son vivant
Avoir à rendre des comptes
Sur les chaussettes américaines
Qu’il a dérobées à Denver
Mais toute cette sombre affaire
Est pleine d’ombres portées
A peine inquiétées
Tout ça mon roi
Tu ne le cacheras pas longtemps

Il était une fois
Du temps où on ne le comptait pas le temps
La Loi


Vj

________________________________________________________

credits

from Obscurantine, released March 27, 2013

tags

license

all rights reserved

about

OBSCURANTINE France

contact / help

Contact OBSCURANTINE